J’ai commencé à prendre des cours de guitare

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les guitares. Mon papa et moi, on ouvrait de grands yeux devant les solos absolument sublimes d’Hendrix. J’ai longtemps bavé sur les Gibson, et voilà, qu’une fois adulte, je me lance enfin !

Une passion, mais pas une vocation

J’aurai pu prendre des cours depuis mon enfance, mais je sais ce que ça aurait provoqué dans mon entourage : un enthousiasme bien trop grand, des inscriptions à des concours, etc, etc… Attention, je ne leur reproche pas d’avoir toujours voulu éveiller cet esprit de compétition en moi, mais ce n’est pas comme ça que je voyais la pratique, et ce n’est toujours pas le cas aujourd’hui.

C’est un loisir avant d’être une discipline ou un « sport« . Voilà pourquoi j’ai retardé mon apprentissage. Je voulais être libre de choisir comment il se passerait.

Des débuts timides mais quand même prometteurs

Je ne suis pas quelqu’un qui aime se vanter, mais je crois dire sans prendre la grosse tête que je me débrouille pas trop mal. Bon, je joue parfois des accords faux, et il m’arrive encore d’user de maladresse avec les cordes, mais rien de catastrophique, dans l’ensemble. J’ai vraiment hâte de poursuivre les leçons et de découvrir ce dont je suis capable.

Laisser un commentaire